Cover photo

que sont les mfers?

écrit par Satorshi le 12 février 2022

Beaucoup de mfers demandent 'qu'est-ce que les mfers', donc voici l'histoire.

L'origine remonte à mon entrée dans le monde des NFT.

En mars 2021, j'ai commencé à regarder de l'art digital sur SuperRare et j'ai créé

mon compte. J'avais besoin d'un username... ntout le monde connaissais déjà

Satoshi & la monnaie digital... mais il s'agissait d'une incursion dans l'art

numérique... soudainement 'sartoshi' est né. Mon image de profil était initialement

l'image anonyme par défaut sur SuperRare et j'ai collectionné quelques œuvres

d’art...

Puis tout est parti dans l'hyperespace.

En un mot : Cryptopunks. Je les adorais et j'étais fasciné par ce que Larva Labs

avait créé essentiellement sans plan. J'ai eu mon premier punk en avril 2021 - un

punk avec un mohawk et une cigarette. Sartoshi le cryptopunk est entré dans le

Twitterverse.

J'ai eu quelques punks parce que je croyais qu'ils étaient un asset spéculatif mais

sous-évalué... et je pensais aussi qu'ils étaient “fucking sweet” — une fois que j'ai

eu le sentiment d'en posséder un et de savoir qu'il n'y en avait que 10 000, je

pouvais voir la valeur potentielle à long terme... mais je pensais aussi que ce serait

peut-être amusant de les échanger aussi, et alors que l'été '21 se transformait en

'été des jpg', j'achetais et vendais des punks chaque semaine et je m'amusais

comme un fou... y compris quelques batailles d'enchères avec des personnes

comme Deeze et d'autres punks que j'ai appris à connaître.

Pendant ce temps, je tweetais des blagues et des mèmes en soulignant les

absurdités non seulement du monde réel mais aussi du monde des NFT. Certaines

choses étaient tellement exagérées, comme tout le monde disant toujours que le

NFT qu'ils venaient d'obtenir était l'œuvre d'art la plus incroyable qu'ils aient

jamais vue comme s'ils avaient vu un miracle. Alors je disais des trucs comme:

"omg l'art est incroyable" -- “ser, vous êtes dans un supermarché et c'est une

boîte de céréales”.

Je dessinais aussi des dessins animés et j'en tweetais quelques-uns... certains ont

vraiment bien été accueilli , et les gens disaient que je devrais en c”mint” quelque-

uns. J'en ai “minté” sur Foundation et je les ai toujours commencés au prix de

réserve minimum de 0,1E... la plupart du temps je faisais un partage 50/50 avec

l'association GiveDirectly (une grande cause aidant les personnes dans la

pauvreté--quelque chose que je crois que l'espace crypto peut impacter

massivement)... je disais aussi souvent 'motherfucker' et 'mfer' dans mes tweets.

Ça fait du bien à dire -- surtout avec une connotation positive. Vous devriez

essayer vous-même. Comme “bonjour mfers"--c'est devenu un refrain habituel.

J'ai créé un petit bonhomme de dessin animé qui disait ça et je l'ai “minté” comme

un 1/1 sur Foundation. Bien que j'aie une formation artistique classique (peinture et

autres), le style de dessin animé correspondait à tout ce que je faisais et vivais, y

compris la création de memes liés à la vie des NFT.

Peut-être que mon mème préféré que j'ai vu était le modèle "are you winning

son?" avec le père en bonhomme bâton parlant à son fils en bonhomme bâton qui

est assis devant l'ordinateur, affalé avec un casque sur les oreilles. Ça m'a inspiré

beaucoup de mes memes que j'ai faits ou dessinés concernant la vie des NFT. "are

you winning son?" ... "je suis illiquid af papa" -- des trucs comme ça. Je pense

que mon préféré est celui que j'ai dessiné un jour où les marchés s'effondraient, le

gamin regarde un graphique plongeant sur son ordinateur, et il le couvre de ses

mains et dit quelque chose comme “fuck papa, peux-tu cogner?"

Un moment clé a été quand un jour j'ai dessiné une cigarette sur le gamin et en ai

fait ma photo de profil avec mon fond orange typique. Ce bonhomme bâton

vulgaire avec des écouteurs et une cigarette rapidement dessinée avec de la

fumée alors qu'il est affalé dans une chaise avec les bras tendus vers le clavier

c'était moi... et tous les tweets venaient de ce motherfucker souriant qui fume.

Que ce soit un meme, une blague ou des réflexions sur l'économie des NFT, ce

type les tweetais — avec une ambiance positive mais aussi un “don’t fuck with me”

vibe et le “ it’s web3 i do what i want” vibes. Voilà à quoi ressemble Sartoshi - en

train de faire des NFT avec une cigarette numérique et en tweetant de la merde

comme: “remember kids real smoking is dangeroooous”.

Et si nous avons tous ce motherfucker en nous? Nous sommes tous des degens à

notre manière, assis devant un ordinateur et naviguant dans un nouveau monde...

artistes, collectionneurs, investisseurs, joueurs, enseignants, peu importe. Et si

une collection de NFT pouvait capturer ce sentiment pour que n'importe qui

puisse être son mfer à l'intérieur? C'est ce qui a inspiré la collection mfers.

Maintenant, quelle taille de collection? Je pense que Gmoney avait dit un jour que

les punks et les bored apes pourraient vraiment résonner en tant que collections

de 10k parce que ce nombre convient bien pour générer une communauté de

propriétaires. (à part: j'ai complètement raté bayc au fait -- je venais juste de me

lancer dans les punks avant que bayc ne soit lancé et j'ai tout simplement raté le

foutu bateau (yacht) -- ce que bayc a réalisé est stupéfiant). Quoi qu'il en soit, j'ai

commencé à esquisser des bonshommes bâton pour une collection de 10k de

mfers.

Mais ils devaient être des bonshommes bâton pour correspondre au bon look --

pas un effort minime... plus impliqués avec beaucoup de lignes que vous pourriez

vraiment voir, afin que vous puissiez discerner la main de l'artiste dans la création

de toutes les couches et caractéristiques impliquées. Quand vous zoomez, vous

pouvez le voir, y compris quelques opacités différentes dans les poids de ligne.

Mais cela devait toujours être ce motherfucker en bonshomme bâton -- rien de

trop poli ou trop informatisé. L'art est-il 'incroyable' ? Ehhhhhh, plus comme plutôt

sympa si vous êtes dans ce truc. Votre enfant de 6 ans pourrait-il le dessiner ? Je

n'en sais foutrement rien -- peut-être qu'il pourrait dessiner Charlie Brown aussi.

D'accord, mais comment structurez-vous la collection de mfers... quelles

caractéristiques et quelle rareté ? Je voulais capturer une partie de l'essence de

ma première obsession NFT -- les légendaires Cryptopunks. Ainsi, les types de

mfers reflètent largement les types de punks : principalement des humains, puis

environ 88 “zombies”, 24 “apes”, et 9 “aliens”. (ces chiffres ne sont pas exacts

dans les mfers en raison du processus aléatoire de mint -- mais ils étaient

pondérés vers ces chiffres). J'ai également inclus des traits emblématiques des

punks que j'aimais, comme les “hoodies”, les “beanies”, les “lunettes 3D”, et

autres. Un hommage à la collection og.

Après avoir été immergé dans les NFT pendant l'été jpg '21, je voulais aussi rendre

hommage à ce que je considérais comme de nombreux NFT emblématiques à ce

moment-là -- donc j'ai ajouté les 21 dessins 1/1 dans un style similaire au meme

"are you winning dad"... ceux-ci ont toujours un personnage criant quelque chose

comme "éloignez-vous des NFT, ils sont dangeeereux---oh noooo!!!" et l'enfant

s'est transformé en NFT -- comme un singe ennuyé, un coolcat, un

cryptodickbutt, un squiggle, un ringer, une carte Nakamoto, ou même Beeple lui-

même.

D'accord, mais qui sait comment faire le travail de développement de la bonne

manière pour s'assurer que tout est fait de manière irréprochable et résiste à

l'épreuve du temps ? J'ai contacté Richerd (il suffit de vérifier sur Twitter si vous

ne savez pas) et il m'a dirigé vers des collègues chez WestCoastNFT -- ils ont mis

leur équipe d'élite sur le projet (Santana, Wei, Lim, et d'autres) qui ont mis la

technologie dans le projet (contrat Ethereum, fonctions de minting, etc) pendant

que je créais l'art.

Alors que je construisais la collection, Punk4156 et Punk6529 et d'autres

twittaient sur les avantages potentiels de l'expérimentation de la publication de

NFT en domaine public (licence CC0) où le créateur libère essentiellement le droit

d'auteur sur la création afin que quiconque puisse l'utiliser essentiellement pour

ce qu'il veut (faire son propre NFT, produits, marchandises, etc)--pendant ce

temps, la blockchain montre que le propriétaire du NFT original a toujours l'objet

OG. Nouns et Cryptoadz de Gremplin sont allés dans cette direction, et cela m'a

fasciné. J'ai décidé de faire la même chose avec les mfers--un grand experiment

dans le nouveau monde de Web3.

Après environ 6969 messages avec Santana chez WestCoast après avoir changé

l'art à maintes reprises, nous étions prêts à lancer le 30 novembre 2021. Le prix de

mint a été fixé à 0.069E, et la première fois que j'ai mentionné le projet à

quiconque était dans un tweet la veille de la mint, avec un lien vers la page de

minting sur mfers.art. Il n'y avait pas de liste blanche, pas d'honoraires, pas de

promos payantes, rien du tout. Le site est devenu live à 16h20 (bien sûr) et ils se

sont vendus en quelques minutes -- j'étais reconnaissant et excité de voir à quoi

pourrait ressembler un monde avec des mfers.

Le monde des mfers que j'envisageais incarnerait l'idée simple que "nous sommes

tous des mfers." Il n'y a pas de roi, de dirigeant, ou de roadmap défini -- et les

mfers peuvent construire tout ce à quoi ils peuvent penser avec ces mfers. Je ne

savais pas à quoi cela ressemblerait finalement -- et c'était le point... personne ne

le sait. Il n'y a pas non plus de discord officiel. Les mfers ont alors créé un

"discord officieusement officiel" qui compte maintenant des milliers de membres

faisant des choses remarquables, d'après ce que j'entends. Je n'y suis pas - c'est

fait exprès. Les mfers n'ont pas besoin de l'approbation de Sartoshi ou de le voir

surveiller leurs expériences et leurs constructions. Ma vision de ce qui est le plus

précieux pour moi d'offrir aux détenteurs de mfer est d'amplifier le meilleur de

leurs idées et créations pour atteindre des audiences beaucoup plus vastes... et

d'ajouter de la valeur aux détenteurs lorsque les opportunités se présentent, y

compris en se liant avec des artistes qui pourraient créer d'autres NFT pour les

détenteurs de mfer à réclamer.

Et les mfers construisent. Il y a un mferverse 3D avec des mfers 3D et une

tokenomie à venir, il y a des produits dérivés mfers comme les mfers en avant

(tournés vers l'avant), les mfers morts (cool skull mfers), les apemfers, des

collections de 1/1 comme les mfers au paradis, et des milliers d'autres en cours de

construction pendant que j'écris. Il y a un livre sur les mfers. Plusieurs chansons

mfers. Des espaces Twitter en chinois avec des mfers du monde entier. Et

pourtant, au moment où j'écris cela, les mfers existent depuis environ 2 mois --

c'est littéralement juste le début. En parlant de construction, voici toutes les

images de mfers (téléchargées par Santana de WestCoast

“Sartoshi, tu as besoin d'un Discord officiel” - non, on n'en a pas besoin ;

les mfers en ont construit un pour les mfers.

“Sartoshi, tu dois être dans le Discord en tant que leader” - non, je n'ai

pas besoin de l'être... les mfers suivent leur propre voie (mais je suis

heureux de faire connaître de nombreuses créations et idées de mfers).

“Sartoshi, tu as besoin d'un roadmap” - non, les mfers tracent leur

propre chemin.

“Sartoshi, tu devrais faire des promotions payantes” - non, les mfers se

déplacent de manière organique.

“Sartoshi, tu dois envoyer des mfers gratuits à tel influenceur ou telle

célébrité” - non, ces mfers sont comme nous, mfers.

“Sartoshi, nous devons inciter plus de gens à changer leur photo de profil

en mfers” - non, les gens le feront s'ils en ont envie.

“Sartoshi, personne ne devrait vendre des mfers en dessous d'un certain

prix” - non, les mfers font ce qu'ils veulent... nous sommes tous des

mfers et ils le sont toujours.

“Sartoshi, quelle est l'utilité ?” - les mfers sont l'utilité, mec... c'est

comme un cryptopunk mais tu peux construire ce que tu veux avec.

“Sartoshi, le sol va-t-il monter ?” - je ne sais pas, mec.

“Sartoshi, mon enfant peut dessiner ça, tu es nul, je déteste les NFT, je te

déteste aussi” - lol, merci mfer.

En conclusion, nous sommes tous des mfers, on vous aime, les mfers, & gm mfers,

on vient juste de commencer.

Loading...
highlight
Collect this post to permanently own it.
sartocratesbased.eth logo
Subscribe to sartocratesbased.eth and never miss a post.
#mfers#sartoshi#french
  • Loading comments...